Waiting For The sun

Category: Plat

RAGÙ BOLOGNAISE

Ragu bolognaise1

je cuisine souvent des plats qui se préparent à l’avance, histoire de gagner un peu de temps et de pouvoir me consacrer à 100 % aux devoirs du soir dès que les enfants sont rentrés. Lorsque je suis dedans d’ailleurs, je ne suis plus du tout aux fourneaux, prise dans les conjugaisons, les tables de multiplication, la recherche de docs pour les uns et les autres

… au point de m’apercevoir au dernier moment que mon repas est en train de cramer et d’enfumer la maison, juste avant que les détecteurs ne se mettent en route. ;)
 Le résultat sur les devoirs est toujours impeccable, mais le repas est assez loin de ce que je voulais leur servir lorsque je prépare ainsi à la dernière minute.

Une recette, trouvée dans La Cuisine de Bernard, et j’ai déjà testée plusieurs fois, qui allie légumes et viande, qui cuit longtemps et à l’avance, et auquel vous n’aurez plus qu’à ajouter des pâtes, avec ou sans une louche d’eau de cuisson des pâtes en fonction de la consistance plus ou moins liquide du ragù (ici j’ai rajouté), et accompagner d’une salade verte.

Les enfants ont préféré sans les foies de volaille, moi avec, le ragoût prennant plus de caractère je trouve, à vous de voir.

ragu bologanise3

RAGÙ BOLOGNAISE

Imprimer cette recette

 

Pour  8 personnes

Préparation  30 min

Cuisson  5 à 6h

Repos  une nuit

 

INGRÉDIENTS

• 2 carottes  • 1 oignon  • 2 gousses d’ail  • 2 petites branches de céleri  • 2 càs d’huile d’olive  • 30 g de beurre  •  500 g de bœuf haché  •  200 g de foies de volaille (facultatif)  • 200 ml de vin rouge  • 150 ml de lait  • 700 ml de bouillon de viande  • 150 g de pancetta ou de lardons  • 140 g de double concentré de tomate  • 2 càc de sucre  • un peu de persil plat haché  • sel, poivre

Pour servir : tagliatelles et parmesan frais

 

RÉALISATION

Peler et dégermer l’ail. Peler l’oignon et l’émincer finement.

Dans une large sauteuse, mettre un peu d’huile d’olive, ajouter l’oignon et l’ail haché.

Couper finement les branches de céleri. Le hacher au couteau. L’ajouter dans la sauteuse.

Perler els carottes, les couper en rondelles puis en tout petits cubes. Les ajouter également.

Ajouter le beurre, laisser mijoter en remuant quelques minutes.

Ajouter la viande hachée, en séparant bien les paquets. Verser le vin rouge, puis le double concentré de tomates.

Verser le bouillon. Le mélange est très liquide, c’est normal et il va cuire très longtemps.

Verser le sucre, laisser cuire 20 minutes.

Hacher les foies de volaille. Verser dans la sauteuse, avec un peu de persil haché.

Couper la pancetta en morceaux, la faire griller un peu à sec dans une poêle (même chose si vous utilisez des lardons). Ajouter dans la sauce.

Laisser mijoter 5 à 6h sur feu doux à couvert. Saler et poivrer.

Si la sauce devient trop épaisse en cours de route, ajouter un verre d’eau.

Ce ragoût est encore meilleur préparé la veille et réchauffé le lendemain en ayant rajouté un peu d’eau.

 

ragu bolognaise2

Share Button

SAUTÉ de PORC aux ÉPICES et au CIDRE

Saute porc cidre1

Voici l’un des choix des enfants pour un repas de retour chez moi. Ce qui était au début un jeu, les laisser choisir leur menu est devenu une routine que nous adorons tous. Pour moi un challenge quand les idées sortent de leur esprit plus qu’inventif, ou quand il s’agit de transformer un plat de féculents en un repas équilibré, pour eux une joie de voir leur choix à l’honneur sur notre table. “C’est moi qui ai choisi”, qui devient pour eux “c’est grâce à moi qu’on se régale ce soir !”.

Ici l’idée n’est pas sortie de leur imagination mais de l’un de mes magazines de cuisine qu’ils feuilletaient la semaine précédente (A Table n°92). Une recette que je n’aurais peut être pas essayé sans ce défi, et qui au final a été un vrai régal, le porc se prêtant à merveille au sucré-salé.

 

Saute porc cidre2

 SAUTÉ de PORC aux ÉPICES et au CIDRE

Imprimer cette recette

 

Pour  6 personnes

Préparation  15 min

Cuisson  10 min + 1h30 au four

 

 

INGRÉDIENTS

• 1 kg d’échine de porc coupée en cubes • 4 oignons  • 2 càs de miel  • 1 càc de quatre-épices  • 50 cl de cidre brut  • 6 pommes  • sel, poivre, huile d’olive

 

RÉALISATION

Préchauffer le four à 200°C. Faire revenir les morceaux de viande dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive, ajouter les oignons pelés et émincés, le quatre-épices, un peu de sel et de poivre et le miel. Laisser cuire quelques minutes et lorsque le tout est bien doré, ajouter le cidre. Verser dans un grand plat pouvant passer au four et laisser cuire ainsi 45 minutes.

Peler, épépiner et couper les pommes en quartiers. Les ajouter à la viande, les mélanger un peu, et enfourner à nouveau 45 minutes en baissant le four à 180°C.

Saute porc cidre4

 

Share Button

SALADE de POMMES de TERRE et SAUMON

Salade pdt saumon1

C’est encore un peu la saison des salades, j’adore. Il y a des milliers d’idées, toutes très différentes. Celles rapides à préparer qui marient les saveurs de l’été, celles que l’on mitonne la veille et dont les saveurs se mélangent doucement pour un mariage parfait, celles qui associent féculents et légumes … Celle-ci est l’une de mes préférées du moment, trouvée chez Edda (Un déjeuner au Soleil) peu d’ingrédients, et un assaisonnement léger et plein de goût.

A tester absolument !

 

SALADE de POMMES de TERRE et SAUMON

Imprimer cette recette  –

 

Pour  4 personnes

Préparation  20 min / Cuisson  20 à 30  min / Repos 2h

Difficulté : Très Facile

 

 

INGRÉDIENTS

• 1 kg de pommes de terre nouvelles  • 400 g de pavés de saumon  • 4 càs de fromage blanc  • 1 à 2 càs de moutarde  • huile d’olive  • le jus d’un citron jaune  • sel, poivre  • un peu de persil plat

 
 
 
RÉALISATION

Éplucher les pommes de terre, les couper en deux ou trois et les faire cuire dans un grand volume d’eau froide à peine salée, ajouter le jus de citron (sauf 1 càs) et un brin de persil plat, pendant 20 à 30 minutes, le temps qu’elles soient tendres sans s’écraser.

Préparer la sauce : Mélanger le fromage blanc, la moutarde, 1 càs de jus de citron, 1 càs d’huile d’olive, un peu de sel et de poivre.

Faire pocher le saumon dans une casserole d’eau à peine frémissante pendant 10 minutes. Égoutter et séparer en gros morceaux à l’aide d’une fourchette.

Égoutter les pommes de terre, et verser dessus la sauce alors qu’elles sont encore chaudes pour qu’elles soient bien imprégnées. Ajouter le saumon, quelques brins de persil ciselé. Goûter et rectifier l’assaisonnement en sel si besoin.

Laisser reposer 2h au frais avant de déguster.

Salade pdt saumon3

Share Button

SAUTÉ de PORC aux DEUX MOUTARDES

saute porc deux moutardes1

Un plat facile à réaliser comme je les aime, peu d’ingrédients, et à préparer à l’avance si vous le souhaitez. Dans ce cas, un peu avant de servir, rajouter un peu d’eau pour diluer la sauce, et réchauffer quelques minutes.

Une idée que j’ai trouvé chez la géniale Chef Nini. J’ai simplement omis la phase épaississement de la sauce avec de la fécule car la mienne était déjà épaisse, sans doute à cause de l’étape réchauffement.

saute porc deux moutardes3

SAUTÉ de PORC aux DEUX MOUTARDES

– Imprimer cette recette  –

 

Nombre De Personnes : 6

Préparation : 30 min / Cuisson : 25  min

Difficulté : Très Facile

 

 

INGRÉDIENTS

• 600 g de sauté de porc (échine de porc sans os)  • 2 oignons  • 1 grosse càs de moutarde à l’ancienne  • 1 grosse càs de moutarde  • 1 pomme   • 30 cl d’eau  • sel, poivre, huile d’olive

 

RÉALISATION

Éplucher et émincer les oignons. Peler la pomme, l’épépiner et la découper en fines tranches.

Faire chauffer un peu d’huile dans une sauteuse.

Y faire revenir les oignons et les tranches de pomme. Laisser cuire 3 minutes puis ajouter les morceaux de porc.

Mettre sur feu plus fort pour faire dorer la viande. Mélanger régulièrement.

Saler, poivrer, verser 20 cl d’eau et ajouter les deux moutardes.

Mélanger, couvrir et laisser cuire sur feu doux 1h.

En fin de cuisson, rajouter éventuellement 5 à 10 cl d’eau si la sauce est trop épaisse à votre goût.

Servir avec du riz ou de la semoule et des légumes verts.

saute porc deux moutardes2

Share Button

GALETTES MOELLEUSES de POULET à la COMPOTÉE d’ABRICOTS

 

galette poulet abricot5

 

Voici l’un de mes défis du dimanche soir, lancé par les enfants comme tous les 15 jours. Le thème : Poulet petits pois …

Et je voulais quelque chose qui les surprenne visuellement et gustativement. Facile, l’idée était chez Nini, déjà toute prête ;)

Les galettes de poulet ont été très appréciées, tendres, très goutteuses, parfumées. La purée de petits pois également, même si elle a eu moins de succès que le poulet.

La texture de votre haché de poulet peut sembler très liquide, mais à la cuisson, elle se tient plutôt bien, et les galettes se retournent facilement car elles prennent bien sous l’effet de la chaleur.

galette poulet abricot6

GALETTES MOELLEUSES de POULET à la COMPOTÉE d’ABRICOTS

– Imprimer cette recette

 

Nombre de galettes : 15 environ (5 personnes)

Préparation : 20 min / Cuisson : 30 min

Difficulté : Très Facile

 

Matériel spécifique : un robot mixeur

 

INGRÉDIENTS

Galettes : • 6 escalopes de poulet (760g)  • 4 blancs d’œufs (décongelés pour moi)  • 2 tranches de pain de mie (80g)  • 2 gros abricots  • un peu de lait  • sel et poivre

Purée de petits pois : • 1 kg de petits pois surgelés  • 150 g de fromage de chèvre frais  • 2 càs de crème liquide  • sel, poivre

Compotée : • 6 abricots  • quelques pincées de romarin  • 1 oignon  • 1 càs de sucre (si abricots peu sucrés)  • sel, poivre

 

 

RÉALISATION

Compotée d’abricots

Laver les abricots, les dénoyauter et les couper en petits morceaux. Émincer finement l’oignon, le faire revenir dans un peu d’huile d’olive, ajouter les abricots et éventuellement un peu de sucre si les abricots sont trop acides.

Mixer finement le romarin (au moulin à café par exemple), puis l’ajouter aux abricots, saler, poivrer, verser un fond d’eau. Laisser compoter 10 à 15 min, en surveillant bien : ne pas laisser sécher, ajouter un peu d’eau si nécessaire. Réserver.

 

Purée de petits pois

Pendant la cuisson des galettes, faire chauffer une grande casserole d’eau salée. A ébullition, y verser les petits pois et faire cuire 5 à 6 minutes. Égoutter en réservant un peu d’eau de cuisson, et passer sous l’eau froide pour préserver une jolie couleur verte.

Mettre dans le mixeur. Ajouter un peu d’eau de cuisson, le fromage de chèvre, un peu de poivre et un peu e sel, et la crème. Mixer pour obtenir une purée grossière.

 

Galettes de poulet

Tremper le pain de mie dans un peu de lait.

galette poulet abricot1

Couper les escalopes de poulet en cubes. Les mettre dans le mixeur avec les blancs d’œufs (décongelés), le pain de mie égoutté, les abricots lavés et dénoyautés, et un peu de sel et de poivre.

galette poulet abricot2

Mixer finement. La consistance est assez fluide et collante.

Faire chauffer un peu d’huile dans une grande poêle, y faire revenir les galettes 2 à 3 minutes sur une face, appuyer dessus avec une spatule pour bien tasser, puis faire dorer sur l’autre face. Déposer sur du papier essuie tout pour absorber l’excès de gras.

galette poulet abricot3

galette poulet abricot4

Et pour finir

Remettre la purée de petits pois dans une casserole, et la réchauffer. Rectifier l’assaisonnement en sel et en poivre.

Servir les galettes de poulet froides ou tièdes avec la purée de petits pois réchauffée et la compotée d’abricots.

galette poulet abricot7

Share Button

PILAF DE POMMES DE TERRE ET PETITS POIS

Un pilaf normalement, c’est riz, coquillettes à la rigueur … 

Et bien non, pas forcément ! La preuve, vue chez Carole, a été très appréciée par mes petits bonhommes, perpétuels cobayes de mes envies de tester tout ce qui me fait envie sur les blogs que je fréquente et sur le bon millier de livres qui encombrent notre chez nous.

Des couleurs, de petits légumes très appétissants, il n’en fallait pas plus pour que je succombe. J’ai simplement adapté les quantités afin de pouvoir nourrir tous mes petits hommes, et le tour était joué. Nous avons mangé ce plat tiède en fin de soirée, vous pouvez bien-sûr le servir chaud un jour de grisaille, pour ranimer les couleurs, rien de tel vous verrez !

PILAF DE POMMES DE TERRE ET PETITS POIS

Imprimer cette recette

 

Nombre De Personnes : 6

Préparation : 15 min  / Cuisson : 20 min

Difficulté : Très Facile

INGRÉDIENTS
• 120 g de petits pois frais (250 g avec les cosses)  • 1 kg de pommes de terre  • 3 échalotes  • 200 g de bouillon de légumes  •15 cl de vin blanc  • 2 gousses d’ail  • 15 feuilles de basilic  • 100 g de chorizo  • huile d’olive, sel, poivre, beurre
..
RÉALISATION
Une fois le spetits pois écossés, les cuire 4 minutes dans de l’eau salée bouillante. Les égoutter et les plonger dans de l’eau froide pour qu’ils conservent leur jolie couleur verte.
Couper le chorizo en petits cubes. Le faire cuire à sec, quelques minutes puis égoutter sur du papier absorbant.
Peler les pommes de terre et les couper en petits cubes (environ 1 cm). Eplucher et émincer les échalotes.
Faire chauffer un peu d’huile d’olive avec une noix de beurre dans une sauteuse. Y faire suer les échalotes et les gousses d’ail pelées et dégermées. Saler, poivrer, laisser cuire 1 minute puis ajouter le vin blanc.
Lorsqu’il est presque évaporé, ajouter les cubes de pommes de terre, mélanger pour bien les enrober, puis verser le bouillon.
Laisser cuire environ 20 minutes, en remuant de temps en temps.
Bien surveiller la cuisson : Les pommes de terre doivent devenir tendres mais ne pas s’écraser. Au besoin rajouter un peu de bouillon en fin de cuisson.
Une fois les pommes de terre cuites, hors du feu ajouter les petits pois, le chorizo et le basilic ciselé. Rectifier l’assaisonnement si besoin.
Servir chaud ou tiède.

 

Share Button

TAJINE D’AGNEAU AUX FÈVES ET AUX DATTES

Je ne cuisine pas souvent l’agneau, sauf pour Pâques ! Donc là, puisque la saison approche, j’ai tenté cette recette trouvée dans le livre “Un plat c’est tout” et légèrement modifiée selon mes goûts. J’ai trouvé ce plat vraiment très goûteux, doucement épicé sans être piquant, aux saveurs sucré/salé très équilibrées qui se marient parfaitement avec ce genre de viande.

Je l’ai préparé la veille pour le repas du lendemain, ce qui a permis je pense à toutes les saveurs de se développer.

Un petit peu long à faire, surtout à cause des fèves que je tenais à peler (mais ça c’est vous qui voyez, si vous préférez les laisser entières ce sera moins long), mais ça valait vraiment le coup, un plat excellent, faisable à l’avance, très apprécié par tous mes loustics.

TAJINE D’AGNEAU AUX FÈVES ET AUX DATTES

Télécharger cette recette (pdf)

 

Nombre De Personnes : 6

Préparation : 30 min / Cuisson : 1h40 / Attente : 2h (plus une nuit si vous préparez à l’avance)

Difficulté : Très Facile

 

INGRÉDIENTS

• 1,4 kg d’épaule d’agneau (1 kg une fois désossé)  •  2 càc de cannelle en poudre  •  2càc de cumin en poudre  •  1 pincée de piment de cayenne  •  1 càc de curcuma  •  1 pincée de filaments de safran          • sel, poivre, huile d’olive  •  2 gros oignons émincés  •  3 gousses d’ail pelées et dégermées  •  150 g de dattes dénoyautées  •  200 g de fèves  •  quelques brins de coriandre  •  50 cl de bouillon de légumes

 

RÉALISATION

Désosser l’épaule d’agneau et la couper en gros cubes. Mettre dans un grand saladier, ajouter la cannelle, le cumin, le piment, le curcuma, le safran, un peu de poivre. Mélanger, filmer et laisser mariner 2h.

Faire chauffer un peu d’huile d’olive dans une sauteuse. Y faire revenir la viande, en deux fois si besoin afin qu’elles soit bien dorée. Réserver. Dans la même sauteuse, remettre un peu d’huile, faire revenir les oignons émincés, l’ail écrasé, puis remettre la viande, ajouter le bouillon. Saler. Porter à ébullition, baisser le feu, et laisser mijoter à couvert pendant 1h.

Ajouter les dattes dénoyautées, poursuivre la cuisson 20 minutes. Pendant ce temps, peler les fèves.

Les ajouter au tajine et laisser encore mijoter 20 minutes.

Avant de servir, parsemer de coriandre et servir avec du couscous.

 

 

Share Button

MARMITE DE SAUMON AUX POIREAUX

Ou comment manger des légumes sans s’en rendre compte en un plat onctueux et léger ;)

Cette recette est une reprise de mon ancien site, une des toutes premières que j’ai réalisé, et empruntée à la table familiale datant du temps où étudiante, j’habitais encore chez mes parents. Depuis, je l’ai refaite plusieurs fois, un de ces plats que l’on ne prend même pas en photo en tant que blogueur parce que simple, facile à faire et parce que faisant partie des menus qui reviennent fréquemment. Comme quelque chose d’implicite.

Et lorsque ma copine Hélène est venue me demander une version imprimable, juste pour l’avoir sous les yeux dans la cuisine, je me suis rendue compte que je n’en avais même pas … 

Donc, il était temps que je refasse ce plat, avec de jolies photos, quelques améliorations, un texte à imprimer, enfin tout ce qui fait qu’on peut la présenter sur un blog. Et puis surtout parce que cela faisait plusieurs mois qu’il n’avait pas été au menu chez moi. Un régal avant tout pour qui aime le poisson, plein de saveurs, même pour les plus réfractaires aux plats de légumes.

 

Et je vous vois venir : Pourquoi donc marmite, elle est où cette marmite, pas sur les photos en tout cas. Et bien la première fois que j’ai fait ce plat, je l’ai présenté dans de petites marmites en portions individuelles, mais rien d’obligatoire ici, c’est simplement pour une jolie présentation, pour un dîner à deux par exemple. Dans ce cas, pensez à couper les légumes en morceaux plus petits, émincez finement les poireaux, et couper les carottes en petits cubes plutôt qu’en rondelles. Pour le saumon, des morceaux pas trop gros non plus (mais là attention à la cuisson, elle sera bien plus rapide, simple aller-retour dans la poêle pour le poisson soit bien doré mais ne sèche pas). Et enfin, pour harmoniser le tout, ne laissez pas les crevettes entières, coupez-les en deux ou trois.

 

MARMITE DE SAUMON AUX POIREAUX

Télécharger cette recette

 

Nombre De Personnes : 4

Préparation : 20 min / Cuisson : 20 min

Difficulté :  Facile

 

INGRÉDIENTS

 • 4 pavés de saumon (sans la peau)    • 2 grands blancs de poireaux    •  4 carottes   • 2 échalotes

•  10 cl de vin blanc    • 20 cl de crème de soja    • 200 g de crevettes cuites  • sel, poivre, beurre et huile d’olive

 

 

RÉALISATION

Emincer finement les blancs de poireaux, les rincer sous l’eau froide, et bien les égoutter. Peler et émincer les échalotes. Peler les carottes, et les couper soit en rondelles, soit en petits dès. Rincer le poisson sous l’eau froide (pour éliminer d’éventuelles écailles), enlever les arrêtes si besoin, le couper en gros dès (3×3 cm).

Dans une sauteuse, mettre une noix de beurre et un peu d’huile d’olive. Y déposer les carottes et faire cuire 5 minutes avant d’ajouter échalotes puis poireaux. Mélanger, cuire 5 minutes, saler, poivrer, laisser cuire encore environ 10 minutes à couvert jusqu’à ce que les poireaux soient tendres. Ôter le couvercle, laisser évaporer le liquide s’il y en a, ajouter le vin blanc et laisser mijoter quelques minutes sur feu doux en remuant pour que l’alcool s’évapore.

Réserver les légumes dans un plat.

Huiler légèrement la sauteuse. Lorsqu’elle est bien chaude, y mettre les morceaux de poisson, et les faire dorer rapidement sur deux faces. L’intérieur restera rose, et finira de cuire avec les légumes par la suite.

Lorsque le saumon est bien coloré sur deux faces, saler, poivrer

et ajouter les légumes réservés et la crème de soja. Mélanger délicatement, laisser cuire 2 minutes, rectifier l’assaisonnement si besoin. Hors du feu, ajouter les crevettes, et servir.

 

Share Button

TAJINE DE POULET AUX OLIVES ET CITRON CONFIT

 

Pas besoin de plat à tajine, d’ailleurs je n’en ai pas. Bon côté esthétique, c’est sûr, ça en jette dans le plat qui va bien, posé directement sur la table, qu’il soit passé au four au préalable ou bien qu’il ait mijoté directement sur son socle électrique. Et puis moi je suis comme ça, il suffit que je me r”gale avec un plat réalisé par un ami pour le refaire à la maison. Bon celui que j’avais dégusté 2 jours avant était plutôt aux abricots, mais en feuilletant mes livres de recettes, j’ai imaginé celui-ci, un mélange de plusieurs idées trouvées dans ma biblio culinaire.

TAJINE DE POULET AUX OLIVES ET CITRON CONFIT

Télécharger cette recette (pdf)

 

Nombre De Personnes : 5

Préparation : 20 min / Cuisson : 30 min / Marinade : 3h

Difficulté :  Très Facile

 

INGRÉDIENTS

• 10 pilons de poulet  • 1 branche de romarin  • 2 tranches de citrons confits   • 100 g d’olives vertes  • sel, poivre, huile d’olive  • 1 bouillon cube

Marinade : • 3 gousses d’ail  • 1 jus de citron  • un morceau de gingembre frais (environ 3 cm)   • 3 cas d’huile d’olive  • 2 càc de cumin  • 2 càc de coriandre en poudre  • 1 càc de gingembre en poudre  • 1 càc de cardamome en poudre

 

RÉALISATION

Dans un grand plat, mélanger au fouet le jus de citron, l’huile d’olive, le gingembre pelé et râpé, l’ail pelé, dégermé et râpé, et les épices (coriandre, cardamome, cumin, gingembre). Enlever la peau des pilons de poulet, les déposer dans la marinade et bien les enrober. Filmer et réserver au frais 3h.

Dans une sauteuse, mettre un peu d’huile d’olive. Lorsqu’elle est bien chaude, y déposer les pilons dont on aura retiré le plus possible du mélange de la marinade. Faire saisir sur toutes les faces sur feu vif. Verser dessus de l’eau bouillante jusqu’à 1 cm en-dessous de la surface des pilons, et le bouillon cube émietté. Ajouter la marinade, le romarin, les citrons confits coupés en morceaux et les olives préalablement rincées. Laisser mijoter 20 à 30 minutes selon la taille des pilons. Le poulet doit être bien cuit mais ne pas trop se détacher de l’os.

Servir avec de la semoule par exemple.

 

 

Share Button

GIGOT D AGNEAU CONFIT EN TAJINE, POMMES ET PRUNEAUX

Après Pâques, c’est encore Pâques. Voici une recette d’agenau que j’ai réalisé après les fêtes … faut dire que l’on fait ce que l’on peut quand on travaille le dimanche 

et le lundi de Pâques.

L’avantage, c’est que j’ai pu cuisiner dans le calme, les enfants étant à l’école, j’ai préparé ce plat le matin pour le soir, et là je n’ai eu qu’à réchauffer ma viande doucement au four pour une dégustation en soirée.
Je me suis inspirée d’une recette trouvée sur le livre “Tajines & autres saveurs d’Orient” de Ghillie Basan.

Traditionnellement, l’agneau doit revenir dans du ghee, du beurre clarifié, qui une fois débarrassé du petit lait, se conserve à température ambiante pendant plusieurs mois.
Ici, j’ai modifié cette étape et simplement utilisé de l’huile d’olive pour la cuisson.

GIGOT D AGNEAU CONFIT EN TAJINE, POMMES ET PRUNEAUX

Télécharger cette recette


Nombre De Personnes : 6

Préparation : 20 min / Cuisson : 2h30 / Attente : 12h

Difficulté :  Facile

 

INGRÉDIENTS

Chermoula :
• 4 gousses d’ail   • 2 càs de gingembre en poudre    • 1 càs de piment en rondelles   • 1 càc de sel fin    • 5 cas de persil plat ciselé   • 4 càs de coriandre fraiche ciselée   • 2 càc de coriandre moulue    • 2 càc de cumin    • 2 càs de miel   • 3 cas d’huile d’olive   • le jus d’un citron

Et aussi :
• 200 g  de pruneaux   • 1 gros oignon   • 1,5 kg d’épaule d’agneau ou de gigot   • 30 cl d’eau   • 5 grosses tomates   • 2 càs de sucre   • 1 càc de sel fin    • 2 cas d’huile d’olive    • 3 càs d’huile de fleur d’oranger   • 2 càs de miel

RÉALISATION


Préparer la chermoula : Peler et dégermer l’ail. L’écraser avec un presse-ail et le mettre dans un mortier. Ajouter le sel, le piment, le gingembre, le cumin en poudre, la coriandre moulue, piler jusqu’à obtenir une consistance pâteuse. Ajouter le persil et la coriandre (lavés et séchés) préalablement ciselés. Piler au mortier.
Verser dessus l’huile d’olive, le jus de citron et le miel, mélanger au fouet.
Inciser l’épaule d’agneau avec un couteau pointu. Masser la viande avec la chermoula en faisant pénétrer dans les incisions pratiquées. Envelopper dans du papier film, déposer dans un plat creux et laisser reposer 12 h au frais.


Le lendemain.
Allumer le four th 6, 180°C.
Ôter le papier film. Frotter la viande pour enlever la chermoula qui l’entoure (la réserver). Faire chauffer une grande sauteuse avec un peu d’huile d’olive, y faire revenir de toute part l’épaule d’agneau. Ajouter les oignons pelés et finement émincés et laisser cuire doucement 5 minutes le temps que les oignons s’assouplissent.
Mettre le tout dans une cocotte pouvant passer au four et possédant un couvercle. Ajouter la chamboula réservée et les pruneaux. Mouiller avec 30 cl d’eau, couvrir.
Enfourner la viande pour 2h30. Au bout de 30 minutes, arroser la viande avec son jus de cuisson, au bout d’une heure, retourner la viande dans le plat, arroser la viande à nouveau et finir de cuire pendant 30 minutes encore.
Laver les tomates, les couper en quartiers, et les mettre dans un grand plat huilé sans qu’elles se chevauchent. Saupoudrer de sucre, d’un peu de sel et arroser d’huile d’olive.
Une heure avant la fin de la cuisson de la viande, mettre une deuxième grille dans votre four, enfourner les tomates sur la grille du bas, elle vont se fripper et cuire en même temps que l’agneau. Bien surveiller, afin qu’elles ne noircissent pas.
Peler et épépiner les pommes, les couper en quartiers. Dans un bol, mélanger au fouet le miel et la fleur d’oranger.
Sortir le tajine du four. Ajouter les tomates cuites, les pommes en quartiers, les enfoncer un peu dans le jus de la viande. Verser dessus le mélange miel/fleur d’oranger. Ne pas remettre le couvercle, enfourner à nouveau pour 30 minutes. Servir chaud.

 

Share Button