Waiting For The sun

Tag: noisettes

PETIT DÉJEUNER GOURMAND #2 : GRANOLA Maison

granola1

J’ai quatre petits bonhommes à la maison. Entre celui qui déjeune à la vitesse de l’éclair pour pouvoir jouer un peu sur son portable avant de partir au lycée, celui qui ne peut manger qu’en donnant des coups de pieds aux autres, celui qui rêve déjà à sa prochaine invention/bêtise et celui qui ne mange pas, les matins ne sont pas de tout repos ! Et comme toute maman, j’insiste pour qu’ils avalent quelque chose de consistant avant d’attaquer les cours. Les paquets de céréales se succèdent ici et ne se ressemblent pas. Peu d’entre eux ont l’approbation de tous, et tous, je trouve, sont trop sucrés.

Alors dès que j’ai le temps le soir, je fabrique du granola maison. Tous y ont goûté et tous ont aimé le goût et le croustillant. Des fruits secs, des flocons d’avoine, un peu d’huile et de sucrant, tous les ingrédients se trouvent en supermarché, ou en magasin bio sans souci.

Il y a beaucoup de versions de granola maison proposées sur la blogo culinaire, je me suis basée ici sur celle vue chez Jujube.

 

Vous pourrez varier les ingrédients en fonction de vos goûts ou du contenu de vos placards :

- céréales : flocons d’avoine, flocons d’épeautre … (pas trop petits pour éviter qu’ils ne cuisent trop vite et ne brûlent)

- fruits secs : amandes, ou noisettes

- sucrant : sirop d’agave, miel liquide, sirop d’érable

- huile : d’olive, de noisette

- les petits plus que vous pourrez rajouter après cuisson : chips de banane (non salées, en magasin bio), baies de goji, cranberries séchées, raisins secs ou dattes séchées coupées en petits morceaux …

Vous pourrez garder ce granola pendant une semaine, dans une boite ou un bocal hermétique pour en conserver le croustillant.

Après plusieurs essais, je mets maintenant les chips de banane à cuire avec les flocons de céréales. Ainsi elles restent bien croustillantes et prennent un petit goût de miel qui les rendent très gourmandes !

Éviter cependant d faire la même chose pour les cranberries qui deviendraient trop dures.

 

Pour compléter vos petits déjeuners gourmands : Confiture de lait en cocotte ;)

 

granola2

GRANOLA MAISON

Imprimer cette recette

 

Nombre De Personnes : 8

Préparation : 10 min / Cuisson : 30 min environ

Difficulté : Très Facile

 

Matériel : une plaque de cuisson

 

INGRÉDIENTS

•  300 g de flocons d’avoine  •  150 g d’amandes mondées (ou de noisettes, ou d’un mélange des deux)  •  2 càs d’huile d’olive  •  4 càs de sirop d’agave  •  1 càc de canelle

 

RÉALISATION

Préchauffer le four th6, 150°C.

Dans un grand saladier, verser les flocons d’avoine, l’huile d’olive, le sirop d’agave, la annelle, bien mélanger.

Mixer grossièrement les amandes et/ou noisettes au couteau assez grossièrement. Les ajouter au mélange.

Verser sur une plaque de cuisson, étaler uniformément et enfourner pour 10 minutes.

Sortir la plaque, mélanger et ré-enfourner pour 10 minutes.

Renouveler l’opération une fois pour 8 à 10 minutes, le granola doit être doré. Laisser complètement refroidir, le mélange va alors devenir croustillant en refroidissant.

Une fois froid, rajouter des raisins secs, des chips de banane, des noisettes concassées … et conserver dans un bocal hermétique.

 

granola3

Share Button

MADELEINES à L’HUILE d’OLIVE et aux NOISETTES

madeleine huile olive noisette 7

Régulièrement je ressors mes moules à madeleines pour le goûter des enfants … ou celui des collègues. Vraiment pas compliqué à faire ces petites choses, sans ou avec bosse pour les perfectionnistes, mais toujours fabuleusement régressif. Cette recette à base d’huile d’olive au lieu de beurre, je l’ai trouvé sur le superbe livre de Julie Andrieu ” All My Best”. Allmybest

 

Ici, les madeleines étaient bien croustillantes à l’extérieur et moelleuses à l’intérieur, un vrai bonheur ! Un petit goût de fleur d’oranger, à peine perceptible, mais ce sont surtout ces noisettes torréfiées qui titillent les pailles et donnent envie de replonger dans le plat . Comme le suggère Julie dans son livre, j’essaierai bien la prochaine fois en ajoutant Grand Marnier et dès d’oranges confites …

madeleine huile olive noisette 6

 

MADELEINES à L’HUILE d’OLIVE et aux NOISETTES

– Imprimer cette recette

 

Nombre de madeleines : 26

Préparation 20 min  / Cuisson 20 min / Attente  1 h

Difficulté : Très Facile

 

 

INGRÉDIENTS

• 60 g de noisettes • 1 œuf  • 150 g de sucre  • 160 g d’huile d’olive  • 160g de lait  • 400 g de farine  • 1 càc de levure chimique  • 1 càs d’eau de fleur d’oranger  • 1 pincée de sel

 

RÉALISATION

Faire griller les noisettes à sec dans une poêle pendant quelques minutes, en remuant souvent.

madeleine huile olive noisette 2

Elles doivent être noires par endroit et la fine peau autour doit commencer à se détacher. Laisser refroidir, puis les frotter entre les mains pour éliminer cette fine peau. Les hacher grossièrement au couteau (pas au mixeur, il ne s’agit pas ici d’obtenir de la poudre de noisette, on veut garder des morceaux craquants sous la dent).

madeleine huile olive noisette 3

Mélanger au fouet l’œuf et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Dans un grand bol, mélanger farine et levure.

Dans un autre huile et lait.

Ajouter au mélange œuf/sucre en alternance un peu de chacun des deux bols jusqu’à épuisement sans cesser de remuer.

Ajouter la fleur d’oranger et une bonne pincée de sel, puis les noisettes concassées. Filmer et réserver au frais 1h.

Préchauffer le four th6, 180°C.

Remplir généreusement des moules à madeleines (en silicone sinon légèrement huilés) et enfourner pour 19 à 20 minutes.

madeleine huile olive noisette 4

Laisser refroidir sur une grille.

madeleine huile olive noisette 5

Share Button

SALADE pour passer au PRINTEMPS (Avocat, orange et dattes)

Salade avocat orange dattes 1

Marie l’avait appelé Salade d’hiver, je l’ai renommée… parce qu’on aimerait bien oublier la pluie et y passer pour de bon au printemps, aux températures douces, au soleil qui réchauffe autrement que derrière les vitres ….

J’ai aimé qu’elle soit gorgée de vitamines, et c’est bien ce qu’il nous faut pour affronter cette pluie qui n’en finit plus.

J’ai aimé aussi l’association avocat dattes oranges. Les endives apportent une note d’acidité, mais si on n’est pas fan, on peut omettre.

Voilà, ultra rapide à préparer et vraiment un régal vite fait. A conserver dans ses cahiers de recettes pour se régaler avec un minimum de préparation.

 

SALADE pour passer au PRINTEMPS (Avocat, orange et dattes)

– Imprimer cette recette

 

Nombre De Personnes : 2

Préparation : 10 min / Pas de  Cuisson

Difficulté : Très Facile

 

 

INGRÉDIENTS

•  1 endive  •  50 g de mâche  • 1 orange  •  3 dattes  •  1 avocat  •  1 poignées de noisettes décortiquées  •  huile d’olive, vinaigre balsamique, sel, poivre

 

RÉALISATION

Retirer le cœur dur de l’endive et la couper en lamelles. Peler l’orange à vif et en découper les quartiers sans la peau blanche (les suprêmes). Récupérer le jus et presser le reste de l’orange dans un bol.

Couper les dattes en deux pour éliminer les noyaux, puis les couper en fines lamelles.

Couper l’avocat en deux, le peler, ôter le noyau et le couper en lamelles.

Dans le bol contenant le jus de l’orange, verser 1 càs d’huile d’olive et 1 càc de vinaigre balsamique, un peu de sel et de poivre. Bien mélanger.

Dans une grande assiette, mélanger délicatement les ingrédients de la salade : la mâche, l’endive, les suprêmes d’orange, les dattes et l’avocat. arroser avec l’assaisonnement préparé.

Concasser grossièrement les noisettes et les déposer sur la salade.

Salade avocat orange dattes 2

Share Button

GÂTEAU NOISETTES MERINGUÉ et CHOCOLAT cœur FONDANT

gateau choco noisettes meringue 1

Les enfants et moi sommes de grands consommateurs de fruits secs à partir de l’automne. En plus du côté ludique à table du cassage des coques de noix, noisettes ou amandes, il y a tous les bienfaits qu’ils apportent pour notre santé (mais si, et je vous laisse chercher sur le net ;) ), non ce n’est pas si gras que ça promis malgré tout ce que l’on a pu vous dire !

Ils sont aussi dans les sacs des enfants pour des encas spéciaux, après la piscine à l’école, ou le sport avec les copains, ou encore dans le cartable du grand pour qui certaines journées et le retour en bus du lycée sont interminables … et j’avoue dans mes poches parfois comme coupe-faims ;)

Ma préférence va vers les amandes, celle des enfants vers les noisettes, peut être parce qu’ils adorent aller les ramasser sous l’arbre de l’un des voisins ;)

Ils sont tellement fans de ces fruits là qu’ils m’avaient commandé pour un dimanche soir de retour chez moi “un gâteau aux noisettes mais avec du chocolat” … vas y maman, tu as une semaine pour nous trouver une chouette idée …

J’ai triché un peu, cette idée je l’ai trouvée chez Manue, en en fait je l’avais vue depuis un bon moment, je n’attendais que le bon moment, qui s’est présenté tout seul.

Ici, j’ai utilisé un moule assez petit (17,5 cm de diamètre) afin d’obtenir un dessert qui ait une bonne hauteur, et éviter l’effet raplapla. Pour garder le moelleux intérieur aussi, je le voulais fondant dedans, limite coulant.

Et malgré la taille de ce moule, bien plus petit que mes moules familiaux, nous nous sommes régalés tous les cinq avec de jolies parts hautes et bien gourmandes.

Je vous conseille d’ajuster le temps de cuisson de la partie chocolatée à la consistance que vous souhaitez obtenir. 20 minutes pour moi et pour un cœur fondant, 5 à 10 minutes de plus pour une consistance plus compacte.

gateau choco noisettes meringue 3

GÂTEAU NOISETTES MERINGUÉ et CHOCOLAT cœur FONDANT

Imprimer cette recette

 

Nombre De Personnes : 6

Préparation : 30 min / Cuisson : 25 + 10 min

Difficulté : Facile

 

Matériel spécifique : moule à charnière pas trop grand (17 à 20 cm de diamètre), batteur

 

INGRÉDIENTS

Partie chocolat : •  120 g de beurre   •  100 g de chocolat noir  •  2 œufs  •  80 g de sucre  •  70 g de farine  •  1/2 càc de levure chimique  •  50 g de poudre de noisettes  •  2 càs de cacao non sucré  •  40 g de noisettes (pesées sans les coques)

Partie meringue : • 3 blancs d’œufs  •  50 g de sucre  •  100 g de chocolat noir • une pincée de sel

 

RÉALISATION

Préchauffer le four th6, 160°C.

Beurrer un moule à charnière pas trop large, le réserver au frais.

Faire fondre beurre et chocolat au bain-marie, fouetter afin de bien mélanger.

Hors du feu, dans un grand saladier, ajouter les œufs, bien fouetter. Ajouter le sucre, la poudre de noisettes, la farine, le cacao, fouetter vivement puis verser dans le moule.

gateau choco noisettes meringue 8

Enfourner pour 25 minutes.

 gateau choco noisettes meringue 6

Au bout de 15 minutes, faire fondre les 100 g de chocolat restant au bain-marie. Fouetter les blancs avec une pincée de sel. Lorsqu’ils sont bien mousseux, ajouter le sucre petit à petit et fouetter encore jusqu’à ce que les blancs soient bien compacts.

Concasser les noisettes grossièrement au couteau.

gateau choco noisettes meringue 7

Séparer la meringue en deux parties égales.

Dans l’une d’elles ajouter le chocolat fondu et un peu refroidi.

gateau choco noisettes meringue 5

Sortir le gâteau du four, monter la température à 200 °C.

Verser en alternance de grosses cuillères de meringue nature et de meringue au chocolat.

gateau choco noisettes meringue 4

Avec la pointe d’un couteau, créer des tourbillons. Parsemer de noisettes concassées. Enfourner pour 10 minutes.

Laisser refroidir puis démouler.

gateau choco noisettes meringue 2

Share Button

TARTELETTES FIGUES NOISETTES et MIEL

 

Les figues ont fait leur apparition sur les étals. Ce sont sans doute les fruits que j’attends le plus durant toute l’année.

Et pourtant. Pourtant jusqu’à récemment, les fruits et moi c’était un peu du : je t’aime moi non plus. Il a fallu longtemps avant que je me fasse violence pour en manger, et j’ai hélas transmis cette particularité à l’un de mes loustics. Genre : J’en mange parce que je sais que ça fait du bien, c’est bon pour la santé (si si c’est écrit sur le papier distribué à l’école), mais franchement je vais prendre une grande respiration me boucher le nez puisqu’il faut vraiment avaler ce bidule, et malgré cette petite voix qui me hurle : ‘vaderetro’ … touche pas à ce truc-là, c’est un FRUIT !!

Bon ça m’est un peu passé, j’en déguste volontiers maintenant et pas seulement en gâteaux, ce qui il faut bien le dire a grandement aidé pendant des années ;)

Pour en revenir aux figues, étrange donc, parce qu’elles ont une peau un peu épaisse, de drôles de filaments dedans, une texture irrégulière, de quoi repousser une ancienne anti-fruit que j’étais. Mais non, j’adore et j’ai toujours adoré … J’en ai toujours vu dans le jardin de mes parents, un figuier gigantesque dont on regarde patiemment mûrir les fruits à la fin de l’été, et pour lesquels il faut attendre jusqu’à la rentrée avant de pouvoir y toucher. 

Alors les voici, elles sont enfin là, et je ne résiste jamais aux premières ni aux suivantes qui seront un peu plus sucrées. Natures, ou cuisinées légèrement comme ici, avec des amandes, du miel, des noisettes, un vrai moment de bonheur.

J’ai utilisé de la poudre de noisettes pour un petit goût rustique rappelant l’automne un peu avant l’heure. Si vous préférez un goût plus classique, ou en fonction de ce que vous aurez dans vos placards, vous pouvez tout à fait remplacer par de la poudre d’amandes.

A faire aussi avec les derniers abricots …

 

TARTELETTES FIGUES NOISETTES et MIEL

– Télécharger et imprimer cette recette –

 

Nombre De tartelettes : 5 (moules de 10 cm de diamètre)

Préparation 15 min  / Cuisson 20 minutes / Attente 1h

Difficulté : Très Facile

 

 

INGRÉDIENTS

Pâte :  • 100 g de farine  • 1 pincée de sel  • 50 g de beurre  • 1 càs de sucre glace  • un peu d’eau

Garniture : • 5 belles figues  • 1 oeuf  • 40 g de poudre de noisettes  • 20 g de miel liquide + un peu pour le dessus  • 100 g de ricotta  • quelques pignons

 

RÉALISATION

Faire la pâte brisée : Mélanger à la main ou au robot pétrisseur la farine, le sel, le sucre, le beurre mou coupé en petits morceaux jusqu’à obtenir une consistance sableuse. Verser petit à petit un peu d’eau (un fond de verre suffira !) jusqu’à obtenir une boule de pâte non collante. Étaler sur un plan de travail fariné et en foncer les moules à tartelettes préalablement beurrés et farinés.

Réserver au frais 1h.

Préchauffer le four th6, 180°C.

Dans un grand bol, mélanger au fouet la ricotta, l’oeuf, les 20g de miel, la poudre de noisettes. Verser sur les fonds de tartelettes. Laver rapidement les figues. En couper le haut (un cm environ jusqu’à voir la chair rouge). Les entailler en 6 quartiers sans aller jusqu’au fond (elles doivent encore se tenir). Déposer sur les tartelettes, enfoncer légèrement en les ouvrant un peu. Verser sur chaque un filet de miel, saupoudrer de quelques pignons.

Enfourner pour 20 minutes.

Laisser refroidir avant de déguster.

 

 

Share Button

SALADE DE LENTILLES AU MAQUEREAU ET À L’ORANGE

 

L’été étant officiellement là, je suis en mode salade un jour sur deux. Il faut dire que les recettes sont très nombreuses, et on peut jouer avec les ingrédients pour surprendre, pour se régaler à chaque repas.

Ici, je me suis inspirée d’une idée trouvée sur un joli livre de salades, j’en ai modifié les proportions, pour en faire juste ce que nous aimons. 

Le petit épeautre est une céréale, vous en trouverez en magasin bio, peut-être dans certains supermarchés. Ici, je voulais une céréale un peu croquante pour accompagner les lentilles, et pour trancher avec leur couleur sombre. Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez utilise du boulghour, ou du quinoa …

Verdict des loustics : “Trop bon les oranges avec le poisson, trop croquant les noisettes grillées même qu’il en aurait fallu plus. Génial ta salade maman, on en veut une comme ça chaque jour !” Bon ça tombe bien, j’ai tout plein d’autres idées tout aussi faciles que celle-ci ;)

 

SALADE DE LENTILLES AU MAQUEREAU ET À L’ORANGE

Imprimer cette recette

 

Nombre De Personnes : 6

Préparation : 10 min / Cuisson : 45 min

Difficulté : Très Facile

 

 

INGRÉDIENTS

• 150 g de lentilles vertes du Puy  • 100 g de petit épeautre  • 3 oranges  • 100 g de noisettes  • 150 g de maquereau fumé au poivre  • huile d’olive, vinaigre balsamique  • 1 bouillon cube

 

RÉALISATION

Cuire le petit épeautre dans un grand volume d’eau salée pendant 45 minutes environ (se référer aux indications du paquet, les céréales doivent être tendres). Les égoutter, laisser refroidir.

Dans une autre casserole cuire les lentilles dans un grand volume d’eau salée pendant 30 minutes. Egoutter et mettre dans un plat de service. Ajouter 2 càs d’huile d’olive et une càs de vinaigre balsamique sur les lentilles encore tièdes, ajouter le petit épeautre égoutté. Mélanger.

Faire torréfier les noisettes décortiquées dans une poêle (sans matière grasse), quelques minutes à peine, en remuant souvent. La peau brune va se détacher, laisser refroidir et les frotter dans les mains pour les en débarrasser. Réserver.

Peler les oranges à vif et en prélever les zestes, les ajouter aux lentilles. Enlever la peau du maquereau et l’effilocher sur les lentilles.

Ajouter les noisettes torréfiées, et servir aussitôt.

 

Share Button

GALETTE DES ROIS POIRES ET CHOCOLAT, FRANGIPANE DE NOISETTES

Je suis complètement accro aux mandes, je l’ai déjà écrit sur ces pages. Mais d’autres le sont moins, et donc je me suis fait violence pour ne pas en mettre dans cette galette. J’ai opté pour les noisettes à la place. Pas très différent, vous me direz ? Mais si, le goût n’est pas le même, et pour en être persuadé, attendez d’avoir torréfié la poudre de noisettes, comme je l’ai fait ici, le parfum qui se dégage alors est fabuleux et très typique des noisettes.

Mais surtout attention à ne pas les brûler, le goût des noisettes est plus fort je trouve que celui des amandes, grillées, un petit plus puissant. Crâmé : inmangeable ! ;)

Pour plus de douceur, ne les torréfiez pas, ou utilisez simplement des amandes en poudre.

Alors moi quand on me dit noisettes, je réponds du tac au tac : chocolat. Sans doute parce ce que je suis tombée dans un d ces immenses pots de pâte à tartiner quand j’étais petite. Vous savez, celui qui commence par Nu et finit par Tella … 

Donc là forcément Chocolat/Noisettes. Et pour la petite touche bonus sous forme fraicheur, des poires, dont j’ai mangé la moitié en les coupant, tellement elles me faisaient envie (si vous êtes comme moi, prévoyez donc le double dans vos quantités, histoire d’arriver à la fin de votre recette avec assez de matière première).

N’oubliez pas la fève et la couronne bien-sûr !

GALETTE DES ROIS POIRES ET CHOCOLAT, FRANGIPANE DE NOISETTES

Télécharger cette recette (format pdf) –

 

Nombre De Personnes : 8

Préparation : 20 min / Cuisson : 30 min

Difficulté :  Très Facile

INGRÉDIENTS
• 2 pâtes feuilletées   • 100 g de chocolat noir   • 1 càs de cacao non sucré   • 75 g de beurre pommade   • 1 suisse blanc (60g) non sucré   • 50 g de sucre   • 150 g de poudre de noisettes   • 2 oeufs   • 1càc de vanille liquide   • 2 grosses poires Comice   • pour dorer : 1 oeuf et 1 càc de lait
RÉALISATION
Faire fondre le chocolat noir en le mettant dans un bol posé sur une casserole d’eau (mais ne devant pas toucher l’eau). Faire chauffer l’eau jusqu’à ce que le chocolat soit fondu.
Mettre la poudre de noisette dans une large poêle et faire chauffer doucement en remuant souvent.
Les noisettes doivent légèrement brunir mais ne pas noircir. Bien surveiller et ôter du feu et verser dans un saladier dès que les noisettes sont prêtes.
Dans un autre saladier, mélanger le beurre bien mou au sucre, ajouter le cacao, les 2 oeufs battus avec le suisse blanc, puis les noisettes refroidies, la vanille et le chocolat que l’on aura laissé tiédir.
Allumer le four th6, 180°C.
sur une plaque de cuisson chemisée de papier sulfurisé, déposer une pâte feuilletée. Badigeonner les bords avec le mélange à dorer (oeuf/lait), verser au milieu la préparation au chocolat, placer la fève.
Peler et épépiner la poire, la couper en lamelles et la déposer sur la garniture.
Couvrir avec la deuxième pâte feuilletée. Souder les bords en appuyant avec les doigts. Tracer des lignes dessus si vous le souhaitez et badigeonner avec le mélange à dorer.
Enfourner pour 25 à 30 minutes. Déguster tiède ou froid.

 

Share Button

Biscuits de Noël … LUNES SABLÉES AUX NOISETTES

Comment nos estomacs arrivent-ils encore à ne pas demander grâce … Mystère ! Il faut dire qu’ils ont subi un sacré entrainement cette année, entre les bûches, les biscuits de toute sorte …
Mais ces petites choses dont j’ai emprunté la recette à Bergamote, sont tellement craquantes, on n’en fait qu’une bouchée, elles fondent avant même que l’on s’en soit aperçu. Alors oui, il faut en reprendre une pour être sûr que l’on a bien senti le goût, pour s’en souvenir au moment où l’assiette sera déjà vide.

 


Ceux-là n’ont d’ailleurs pas résisté jusqu’à l’arrivée du Père Noël !! On va donc trouver une autre recette rien que pour lui, à faire ce soir-même et à glisser sous le sapin.

LUNES SABLÉES AUX NOISETTES

Télécharger cette recette (pdf)

 

Nombre De Personnes : 10 (50 biscuits environ)

Préparation : 20 min / Cuisson : 15 min

Difficulté :  Très Facile

 

INGRÉDIENTS

• 230 g de farine    • 100 g de noisette en poudre   • 150 g de beurre mou   • 2 jaunes d’oeufs   • 60 g de sucre   • 1 càs de pralin (10 g)   • sucre glace pour saupoudrer   • 1 càs de vanille liquide   • 5 càs d’eau

RÉALISATION

Mélanger dans le robot pétrisseur, toutes les poudres : farine, sucre, noisettes, pralin.

Ajouter le beurre bien mou coupé en petits cubes et laisser pétrir.

Ajouter ensuite les jaunes d’oeufs, l’eau et la vanille, pétrir jusqu’à obtenir une pâte “qui se tienne”. Former une boule avec les mains.

Allumer le four th5, 150°C. Former de petites boules avec les mains, puis les rouler entre les paumes pour former de petits boudins assez épais, les courber pour leur donner la forme de lunes, et les déposer sur une plaque anti-adhésive.


Enfourner pour 15 à 20 minutes. Laisser refroidir 5 minutes sur la plaque puis sur une grille. Saupoudrer de sucre glace et déguster.Déguster tièdes ou froids.

Share Button

LUNES SABLÉES AUX NOISETTES

Comment nos estomacs arrivent-ils encore à ne pas demander grâce … Mystère ! Il faut dire qu’ils ont subi un sacré entrainement cette année, entre les bûches, les biscuits de toute sorte …
Mais ces petites choses dont j’ai emprunté la recette à Bergamote, sont tellement craquantes, on n’en fait qu’une bouchée, elles fondent avant même que l’on s’en soit aperçu. Alors oui, il faut en reprendre une pour être sûr que l’on a bien senti le goût, pour s’en souvenir au moment où l’assiette sera déjà vide.

 


Ceux-là n’ont d’ailleurs pas résisté jusqu’à l’arrivée du Père Noël !! On va donc trouver une autre recette rien que pour lui, à faire ce soir-même et à glisser sous le sapin.

LUNES SABLÉES AUX NOISETTES

Télécharger cette recette (pdf)

 

Nombre De Personnes : 10 (50 biscuits environ)

Préparation : 20 min / Cuisson : 15 min

Difficulté :  Très Facile

 

INGRÉDIENTS

• 230 g de farine    • 100 g de noisette en poudre   • 150 g de beurre mou   • 2 jaunes d’oeufs   • 60 g de sucre   • 1 càs de pralin (10 g)   • sucre glace pour saupoudrer   • 1 càs de vanille liquide   • 5 càs d’eau

RÉALISATION

Mélanger dans le robot pétrisseur, toutes les poudres : farine, sucre, noisettes, pralin.

Ajouter le beurre bien mou coupé en petits cubes et laisser pétrir.

Ajouter ensuite les jaunes d’oeufs, l’eau et la vanille, pétrir jusqu’à obtenir une pâte “qui se tienne”. Former une boule avec les mains.

Allumer le four th5, 150°C. Former de petites boules avec les mains, puis les rouler entre les paumes pour former de petits boudins assez épais, les courber pour leur donner la forme de lunes, et les déposer sur une plaque anti-adhésive.


Enfourner pour 15 à 20 minutes. Laisser refroidir 5 minutes sur la plaque puis sur une grille. Saupoudrer de sucre glace et déguster.Déguster tièdes ou froids.

Share Button