Waiting For The sun

Tag: oignons

ROULÉ de POMMES de TERRE au SAUMON

roule pdt4

Voici une idée trouvée chez Hanane pour changer des salades d’été. A déguster frais aussi, un peu de préparation la veille au soir, plus pratique pour supporter la chaleur du four.

L’effet est superbe ensuite, un roulé salé, de jolies couleurs pour une table d’été très gourmande.

comme pour tous les roulés, le “déroulage” est un peu délicat. Mais ici ce n’est pas du biscuit, et si le roulé se casse un peu, il suffira ensuite de le remodeler avec les mains quand vous le roulerez avec le saumon et le fromage.

roule pdt5

ROULÉ de POMMES de TERRE au SAUMON

Imprimer cette recette

 

Pour 6 personnes

Préparation 20 min

Cuisson  25 min

Repos  2h (ou une nuit)

 

INGRÉDIENTS

• 900 g de pommes de terre (environ 4 grosses) • 3 œufs  • 1 gousse d’ail  • 1 gros oignon  • 2 càs de parmesan râpé  • 1 pincée de muscade râpée  • quelques brins d’aneth ciselé  • 150 g de fromage frais à tartiner (St Moret, Philadelphia …)  • 150 g de saumon fumé  • sel, poivre

 

RÉALISATION

Peler l’oignon, et le mixer finement. Peler la gousse d’ail et la dégermer.

Peler les pommes de terre, et les râper finement. Les mettre dans une passoire. Les essorer dans les mains pour en éliminer le plus de liquide possible.

Allumer le four th6, 180°C.

Dans un grand saladier, battre les œufs avec le parmesan, et la muscade. Ajouter l’oignon mixé, la gousse d’ail écrasée, les pommes de terre bien essorées. Saler et poivrer, bien mélanger.

Poser un tapis ou une feuille de papier cuisson sur une plaque. Étaler la préparation dessus sur environ 1,5  à 2 cm d’épaisseur, en formant un rectangle. Une fois étalé sur cette épaisseur, vous n’irez sans doute pas jusqu’aux bords de votre plaque. Ce n’est pas grave, ce qui est important c’est d’avoir une épaisseur constante et un joli rectangle.

roule pdt1

Enfourner pour 25 à 30 minutes, le dessus doit être doré afin que les pommes de terre soient bien cuites.

A la sortie du four, déposer un papier cuisson sur la tapis de pommes de terre et rouler encore chaud sur lui même. Entourer de papier film et laisser complètement refroidir.

roule pdt2

Une fois froid, dérouler avec précaution, et tartiner de fromage frais, parsemer d’aneth ciselé et recouvrir de dès de saumon. Rouler à nouveau avec précaution. Filmer à nouveau et réserver au frais au moins 2h (une nuit si vous pouvez).

roule pdt3

Découper en tranches épaisses au moment de servir.

roule pdt6

Share Button

TAJINE de POULET aux OIGNONS

tajine poulet oignons2

En me promenant sur des sites de cuisine anglais, je suis tombée sur cette recette de tajine aux oignons dont les photos donnent l’eau à la bouche. J’ai à peine modifié la recette pour l’adapter au goût de ma petite famille. Nous avons adoré ! Un poulet tendre et parfumé, une sauce à tomber, et plein d’oignons tendres et d’olives. 

Je vous conseille une marinade toute une nuit. La cuisson ensuite prend 40 minutes le lendemain.

Attention avec le citron, ne le laissez pas trop longtemps sur le poulet sinon le plat sera trop acide. Je n’ai pas essayé avec des citrons confits, c’est à tenter. Il faudra d’ailleurs que je refasse quelques citrons confits pour en avoir sous la main. Je vous redonne ma recette : CLIC. Si comme moi, vous n’en utilisez pas tous les jours, faites de petits bocaux, pouvant contenir 5 ou 6 rondelles (ne vous fiez pas à la photo de ma recette, il y en avait trop dans celui-ci) afin de ne pas les garder 3 mois ouverts dans le frigo, et surtout afin qu’ils ne s’abîment pas en attendant votre prochain tajine.

Pas de gingembre dans cette recette, contrairement à beaucoup de tajines. Je pense que la prochaine fois que je ferai ce plat, je le rajouterai à la marinade (par exemple 3 cm râpé mélangé aux autres ingrédients). Vous pouvez aussi en ajouter en poudre au moment de la cuisson (1 càc).

tajine poulet oignons1

TAJINE de POULET aux OIGNONS

Imprimer cette recette  –

 

Pour 4 personnes

Préparation  20 min

Cuisson  40 min

Marinade 1 nuit

 

 

 

INGRÉDIENTS

• 4 cuisses de poulet  • 1 càc de fleur de sel  • 6 gousses d’ail  • 2 càc de graines de cumin  • 1 càc de paprika  • 1 càc de curcuma  • 1 capsule de safran  • 1 citron non traité  • 3 gros oignons  • huile d’olive  • poivre, sel  • 100 g d’olives vertes  • un petit bouquet de coriandre hachée

 

 

 

RÉALISATION

La veille :

Préparer la marinade. Enlever la peau des cuisses de poulet. Les réserver dans un grand plat.

Dans un bol, mettre la fleur de sel, l’ail pelé, dégermé et haché. Ajouter les graines de cumin hachées au couteau (ou écrasées), le paprika, le curcuma et 3 càs d’huile d’olive. Bien mélanger. Verser sur le poulet et bien enrober. Filmer et réserver au frais une nuit.

 

Le lendemain :

Peler et émincer les oignons. Couper 4 tranches de citron, pas trop épaisses.

Faire revenir les cuisses de poulet sur chaque face dans une grande sauteuse avec un peu d’huile d’olive. Réserver.

Remettre un peu d’huile si nécessaire et faire revenir les oignons jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Ajouter le safran, saler (peu) et poivrer. Remettre le poulet dans la sauteuse, verser un verre d’eau, mélanger et laisser cuire sur feu doux à couvert pendant 40 minutes. Dix minutes avant la fin de la cuisson ajouter les olives, et déposer une tranche de citron sur chaque cuisse de poulet.

Saupoudrer de coriandre ciselée et servir.

tajine poulet oignons3

 

Share Button

PETITE TATIN de TOMATES

tatin tomates5

J’ai trouvé cette recette sur un très joli blog anglais, les photos sont à tomber vous verrez. J’adore ce genre de recettes à déguster chaud ou froid le lendemain, pour un ou pour deux en tête à tête.

Vous pourrez préparer la pâte la veille, ou tout simplement utiliser une pâte feuilletée du commerce si vous avez moins de temps. Avec les dernières tomates bien rouges de l’été ce fut un régal, à tester absolument.

tatin tomates6

PETITE TATIN de TOMATES

–  Imprimer cette recette

 

Pour  2 personnes

Préparation  30 min

Cuisson  30 min

Repos  1h (ou une nuit)

 

Matériel : un plat creux à fond épais de 18 cm de diamètre pouvant passer sur le feu et au four

 

INGRÉDIENTS

•  5 à 6 tomates selon la taille   • 1 petit oignon  •  huile d’olive  •  une noix de beurre  •  1 càs de miel  •  2 branches de thym frais  •  3 càs de chapelure

Pâte : •  150 g de farine  •  50 g de beurre  •  1 petit suisse nature (60g)  •  1 pincée de sel  •  1 càs de thym séché  •  1 càc de sucre

 
 
RÉALISATION

Préparer la pâte : Mélanger au robot la farine, le sel, le sucre, le thym et le beurre mou. Quand la pâte devient sableuse, ajouter le petit suisse. Pétrir jusqu’à former une boule homogène. Rajouter quelques càc d’eau si nécessaire. Réserver filmé au frais.

Préchauffer le four à 200°C.

Vérifier le nombre de tomates dont vous aurez besoin selon la taille de votre moule (elles seront coupées en deux).

Les couper en deux.

Peler et émincer finement l’oignon. Le faire revenir dans un peu d’huile d’olive et une noix de beurre jusqu’à ce qu’il soit tendre, ajouter les branches de thym, saupoudrer d’un peu de sel.

Dans le plat, verser une bonne càs d’huile d’olive et 1 càs de miel. Porter sur le feu doux pour faire fondre doucement le miel. Ajouter les demi tomates, face coupée vers le fond.

tatin tomates1

Si le plat est petit, on peut faire aussi des quarts de tomates afin de pouvoir bien les serrer. Cuire pendant 5 minutes en appuyant sur les tomates pour commencer à les adoucir.

tatin tomates 2

Saupoudrer de chapelure, répartir les oignons dessus.

Étaler la pâte pour lui donner la taille du moule plus quelques centimètres. La poser sur les tomates, en faisant rentrer les bords vers l’intérieur.

tatin tomates3

Tracer une croix au milieu à l’aide d’un couteau pour permettre à la vapeur de s’échapper à la cuisson.tatin tomates4

Enfourner pour 25 à 30 minutes, la pâte va légèrement gonfler. Laisser reposer 5 minutes puis démouler avec précaution et servir tiède ou froid.

tatin tomates7

Share Button

FLAMMEKUECHE pâte épaisse comme j’aime

flammekueche4

J’émerge d’une vilaine grippe pour publier ce billet réconfortant auquel il ne manquait que les finitions. Encore quelques jours avant que je tienne sur mes jambes plus d’une heure, mais quel meilleur remède que de jouer les gourmandes et vous montrer cette jolie recette salée réalisée pour mes loulous il y a plusieurs semaines.

Je suis une grande fan des plats alsaciens, même si certains sont un peu copieux pour mon estomac ;)

Lors d’une petite virée en Alsace dans une autre vie, j’ai eu le plaisir de découvrir également certains vins, qui sont de petites merveilles. Mais lors de cette escapade, j’ai surtout fait le plein de vaisselle de la région, en digne touriste que j’étais. Malheureusement une bonne dizaine d’années, un divorce et un déménagement plus tard, je n’ai plus ces jolis plats très colorés qui égayaient ma cuisine.

Cependant ma passion pour cette cuisine est intacte, et j’ai eu grand plaisir à la faire découvrir à mes petits bonhommes ce jour-là avec une recette gourmande, facile et pas trop longue à préparer.

 Le nom signifie “cuit dans la flamme” mais pas de four adapté pour une telle cuisson, simplement mon petit four de gourmande amateur. Ici la pâte n’a rien d’alsacien, je l’avoue en toute humilité, elle est épaisse et croustillante comme nous aimons ici, mi farine mi semoule, une adaptation de ma part pour une tarte salée qui a cependant beaucoup plu… Et l’essentiel pour moi en cusine c’est se faire plaisir, pas vous ? ;-)

 

FLAMMEKUECHE

– Imprimer cette recette

 

Nombre De Personnes : 6

Préparation : 30 min / Cuisson : 25  min / Attente : 1h

Difficulté : Très Facile

 

Matériel spécifique : Une grande plaque de cuisson

 

INGRÉDIENTS

Pâte : • 200 g de farine  • 100 g de semoule fine  • 1 càc de levure de boulanger  • 1 petite càc de sel  • 1 càs de sucre  • 175 g de lait tiède (pas chaud) ou d’eau tiède • 1 càs d’huile d’olive

Garniture : • 700 g d’oignons  • 300 g de poitrine fumée  • 200 g de crème fraîche épaisse  • 200 g de fromage blanc  • sel, poivre, huile d’olive

 

RÉALISATION

Faire la pâte : Dans le robot pétrisseur (ou à la main), mettre la farine, la semoule et la levure, l’eau, le sel (ne pas le mélanger directement à la levure), le sucre et l’huile d’olive. Pétrir plusieurs minutes jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène. Laisser reposer 1 heure, sous un linge propre.

flammekueche1

Pendant ce temps, peler les oignons et les émincer. Avec cette quantité, je l’ai fait au robot directement. Dans une sauteuse, mettre un peu d’huile d’olive et y faire revenir les oignons jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres, en remuant de temps en temps et en surveillant pour qu’ils ne brunissent pas. Réserver.

Ôter la couenne de la poitrine fumée et la découper en lardons pas trop épais. Dans la même sauteuse, mettre les lardons sans matière grasse et les faire revenir jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Saler (peu) et poivrer. Égoutter et réserver.

Après le temps de repos, étaler la pâte sur un plan de travail fariné, pour lui donner la forme d’un rectangle, et la taille de votre plaque de cuisson.

Allumer le four th7, 220°C.

Chemiser votre plaque de papier cuisson (ou huiler votre plaque) et y déposer votre rectangle de pâte en faisant remonter légèrement les bords.

flammekueche2

Mélanger dans un bol la crème et le fromage blanc, saler (peu) et poivrer. Étaler ce mélange sur la totalité de la pâte, en ne laissant qu’un cm de libre sur les bords.

Déposer dessus les oignons en couvrant bien toute la surface. Déposer ensuite les lardons de la même façon.

flammekueche3

Enfourner pour 25 à 30 minutes. Servir chaud.

 

flammekueche5

Share Button

PISSALADIÈRE

pissaladiere5

J’ai instauré depuis quelques mois un rituel avec les enfants : Ils réfléchissent en groupe et choisissent leur menu du dimanche soir de leur retour. Toutes les deux semaines, la parole est à eux ;)

Les premières semaines, j’ai dû faire preuve de pas mal d’imagination pour adapter leurs choix à un menu qui gardait tout de même un semblant d’équilibre. Patates, gratins dauphinois, lasagnes et brownies revenaient immanquablement dans leur menu … des garçons c’est sûr !

Et puis, petit à petit ils se sont pris au jeu, et leurs choix se portent maintenant sur des recettes un peu moins basiques. Soupes de panais, curry et pissaladières sont venus compléter leurs envies … Pas trop compliqué encore pour moi, mais je dois dire que mon cœur de maman se réjouit de les voir me lancer des défis et surtout de voir leurs goûts s’enrichir chaque semaine.

Donc le défi de la semaine dernière était : Pissaladière, salade de légumes et salade de fruits frais … ça tombe bien, nous avons donc dégusté nos premières fraises de l’année !

Verdict ensuite de numéro 3 : Maman elle est aussi bonne que celle de Mémé. Un petit mot anodin pour lui, très touchant pour moi … leur arrière grand mère paternelle étant originaire de Menton.

Le lendemain, la pâte aura perdu de son croustillant, donc à déguster de préférence le jour même, tiède ou froid.

 

PISSALADIÈRE

– Imprimer cette recette

 

Nombre De Personnes : 8

Préparation : 20 min / Cuisson : 25  min / Temps de repos : 2h ou une nuit

Difficulté : Facile

 

Matériel spécifique : Une plaque à pâtisserie, un robot pour râper les oignons

 

INGRÉDIENTS

Pâte : • 250 g de farine  • 1 petite càc de levure de boulanger  • 1 petite càc de sel  • 2 càs d’huile d’olive  • 15 cl d’eau

Garniture : • 1 kg d’oignons blancs  • 2 grosses gousses d’ail  • 8 anchois  • quelques petites olives noires (si possible de Nice)  • du thym séché  • 1 càs de sucre  • un peu d’eau  • sel, poivre

 

RÉALISATION

Faire la pâte à l’avance (ou mieux une nuit, dans ce cas, la réserver au frais). Dans le robot pétrisseur (ou à la main), mélanger farine et levure, incorporer l’eau et la levure mélangées, et l’huile d’olive.

Bien pétrir, puis réserver 2h sous un linge dans un endroit chaud. Ou si vous la préparez la veille, réserver au frais, filmée, et sortir à température ambiante une heure avant de l’étaler.

Huiler une plaque à pâtisserie. Étaler la pâte avec les mains sur la plaque. Réserver.

pissaladiere2

Peler les oignons et l’ail. Râper les oignons (au robot ça va plus vite). Les faire revenir en remuant souvent dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Ajouter un fond de verre d’eau si besoin afin qu’ils n’attachent pas et ne brunissent pas. Saler, poivrer légèrement.

pissaladiere1

Au bout de 20 minutes environ, leur volume aura diminué de moitié. Ajouter 1 bonne càs de sucre, l’une des gousses d’ail pelé, dégermé et haché, mélanger et laisser cuire encore 5 à 10 minutes en remuant. Laisser complètement refroidir.

Allumer le four th6, 180°C.

Déposer uniformément la compotée d’oignons sur la totalité de la pâte. Peler et dégermer la seconde gousse d’ail, la couper en fines lamelles, et les répartir sur les oignons en les enfonçant un peu. Déposer enfin les anchois et les olives noires et saupoudrer de thym.

pissaladiere3

Enfourner pour 25 à 30 minutes, le dessus doit être bien doré.

A déguster tiède ou froid.

pissaladiere6

Share Button

COURGETTES en ESCABÈCHE

 

Après ces fêtes bien gourmandes, j’aspire comme vous peut-être à apaiser mon estomac avec de bons légumes, mais sans passer à côté du goût.

Les courgettes cuites à l’eau, non merci ! Voilà pourquoi je vous propose aujourd’hui ces légumes préparés de telle sorte que les saveurs seront bel et bien au rendez-vous dans vos assiettes.

Cette idée, je l’ai trouvée dans un livre acheté le mois dernier et dans lequel je pioche maintenant régulièrement de quoi régaler ma petite famille.

Alors pour la petite histoire, l’escabèche est une façon de conserver les aliments, préalablement cuits puis marinés dans le vin et le vinaigre. Fabuleux en été, l’escabèche est aussi une excellente façon de présenter des légumes à température ambiante en hiver, en accompagnement d’une viande chaude, pour un repas léger.

 

Le thème Culino Versions de ce mois-ci étant “Cuisine Légère“, cette recette me semble tout à fait appropriée ;)

 

 

COURGETTES en ESCABÈCHE

– Imprimer cette recette

 

Nombre De Personnes : 4

Préparation : 15 min  / Cuisson : 10 min

Difficulté : Très Facile

 

INGRÉDIENTS

• 2 courgettes bien fermes (500 g environ)  • 1 gros oignon  • 2 gousses d’ail  • 3 feuilles de laurier  • 4 feuilles de sauge  •  2 càs de sucre  • 15 cl de vin blanc sec  •  2 càs de vinaigre balsamique  • sel, poivre, huile d’olive

 

RÉALISATION

Laver et sécher les courgettes, ôter les extrémités. Les couper en fines rondelles (2 mm).

Les faire revenir dans une grande poêle avec un peu d’huile d’olive, en remuant souvent, pendant environ 10 minutes. Elles doivent être cuites, mais ne pas s’écraser.

Réserver dans un plat creux.

Peler et émincer finement l’oignon, peler et dégermer l’ail. Rajouter un peu d’huile d’olive, y faire revenir l’oignon 5 minutes, puis rajouter l’ail haché et laisser cuire sur feu doux 2 minutes. Ajouter laurier, sauge, un peu de sel et de poivre du moulin, puis le vin blanc et le vinaigre. Mélanger et laisser frémir 5 minutes.

Verser cette marinade brûlante sur les courgettes. Laisser refroidir et servir à température ambiante.

 

 

Share Button

TARTE AUX OIGNONS CARAMÉLISÉS

 

Les quiches en tout genre ont plutôt leur place sur mes tables d’été. Mais je dois dire que les dimanches en famille, je fais mon possible pour que la journée soit tranquille et sans stress. Et pour les repas aussi, préparation la veille, ou à terminer seulement le dimanche matin, devoirs terminés, et câlins avec les enfants, pour nous préparer à une semaine loin les uns des autres.Cette sublime tarte salée, trouvée chez Edda, sur son blog Un Déjeuner au Soleil, fait partie de ces recettes que j’adore, qui adoucissent une journée dont on sait qu’elle finira par un ciel tout gris.

Une tarte qui n’est pas sans rappeler la pissaladière, dans la façon de cuire les oignons, qui sont ici tendres et fondants. Des souvenirs de vacances lointaines, de soleil, de moments sur la plage …une tarte pour rêver en somme. ;)

Verdict de mes goûteurs du sud bordelais (sud tout de même, et oui !) : Une pâte aussi à tomber, croustillante et très goûteuse, une garniture fabuleuse, fondante, délicatement parfumée à la cannelle, une pincée juste ce qu’il faut pour que ce soit un vrai bonheur pour les papilles.

 

 

TARTE AUX OIGNONS CARAMÉLISÉS

Imprimer cette recette –

 

Nombre De Personnes : 6

Préparation : 20 min  / Cuisson : 20 min (oignons) + 45 min (tarte)  / Attente : 2h (ou une nuit) pour la pâte

Difficulté : Très Facile

 

INGRÉDIENTS

Pâte : • 250 g de farine  • 125 g de beurre froid en dès  • 50 g d’eau  • 1 jaune d’oeuf  • 1 càc de sel

Garniture :  • 800 g d’oignons jaunes  • 250 g de lait entier  • 250 g de crème épaisse  • 100 g de comté  • 2 oeufs entiers + 2 jaunes  • 1 càs de sucre  • huile d’olive et beurre  • 1 pincée de cannelle, noix de muscade, sel et poivre

 

RÉALISATION

Préparer la pâte à l’avance : A la main ou dans le robot pétrisseur, mettre farine, sel, et beurre froid en dès. Mélanger jusqu’à obtenir une consistance sableuse. Mélanger eau, oeufs et jaunes, sel. Verser dans le bol du robot et laisser pétrir jusqu’à obtenir une boule de pâte. Aplatir légèrement à la main, filmer et réserver au frais 2h (ou mieux une nuit).

Préparer la garniture :

Peler les oignons et les éminces. Les faire revenir dans un peu d’huile d’olive dans une grande sauteuse. Faire suer sur feu doux, ils vont devenir translucides et tendres, pendant quelques minutes.

Ajouter le sucre et cuire 20 minutes en remuant de temps en temps, jusqu’à ce qu’ils caramélisent. Hors du feu, ajouter une pincée de cannelle, et un peu de noix de muscade.

Mélanger les oeufs, la crème et le lait, un peu de sel et de poivre, et le comté râpé.

Préchauffer le four th5, 170°C.

Etaler la pâte brisée et la déposer dans un moule à tarte beurré. Bien faire adhérer la pâte aux parois, piquer le fond à la fourchette, et couvrir de billes de cuisson (ou tout autre moyen pour éviter qu’elle ne retombe sur les bords et ne gonfle.

Cuire 15 minutes.

Monter la température du four à 200°C. Garnir le fond de tarte avec les oignons caramélisés, verser dessus la préparation aux oeufs.

Enfourner pour 45 minutes.

Servir chaud ou froid.

 

Share Button

QUICHE DE PRINTEMPS : FÈVES, OIGNONS NOUVEAUX ET FAISSELLE

Lorsque j’ai peu d’idées pour mes repas, ça arrive mais ça ne dure jamais très longtemps, je cuisine une quiche pour le repas, et j’accompagne d’une salade gourmande.

Ici ce n’était pas le cas, mais quiche tout de même à cause des couleurs et des ingrédients que j’avais envie de voir égayer ma table. Je passe une semaine sur deux à avoir des tas d’idées de plats à cuisiner, et ces idées je les note, je les garde précieusement pour la semaine que je passe avec mes loulous. Cette quiche, pour laquelle j’ai trouvé l’inspiration dans le Saveurs de mars 2012, a été pour nous cinq une vraie façon de rentrer dans ce printemps un peu capricieux. Des légumes tendres et aux couleurs douces, une quiche dont les parfums ont illuminé notre maison, des couleurs très fraiches, un vrai bonheur.

Ce que vous pouvez préparer à l’avance :
- la pâte. elle doit reposer au frais une heure. Mais vous pouvez tout à fait la faire la veille, l’envelopper dans du papier film et la garder au frigo toute une nuit. Dans ce cas, pensez à la sortir à température ambiante 1 h avant de l’étaler pour qu’elle ne soit pas trop dure. Vous pouvez aussi la congeler et la sortir du congélateur selon vos besoins.
- les fèves. Les écosser et surtout les peler est assez long. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez les acheter surgelées, mais il vous faudra tout de même les peler. Petit bémol : surgelées, je trouve qu’elles sont souvent bien plus petites que celles que l’on achète fraiches. Donc si vous les achetez fraiches, choisissez des gousses bien dodues. Plus les fèves seront jouflues, plus les peler sera rapide et facile.

QUICHE DE PRINTEMPS : FÈVES, OIGNONS NOUVEAUX ET FAISSELLE

Nombre De Personnes : 8

Préparation : 30 min / Cuisson : 45 min / Attente : 1h

Difficulté : Très Facile

INGRÉDIENTS

Pâte :  • 250 g de farine    • 125 g de beurre    •  1 jaune d’oeuf   • 1 pincée de sel
Garniture : •  300 g de fèves    • 3 oignons blancs nouveaux    • 150 g de faisselle    • 100 g de lait        • 4 oeufs    • 3 cas de moutarde    • sel, poivre

 

RÉALISATION

Faire la pâte : Mélanger au robot pétrisseur la farine, le sel, le beurre mou jusqu’à obtenir une sorte de sable. Délayer le jaune d’oeuf avec 2 cas d’eau et l’ajouter à la préparation. Pétrir, ajouter un peu d’eau si besoin jusqu’à ce que se forme une boule de pâte.

 

Aplatir légèrement, entourer de papier film et réserver au frais 1h.

Pendant ce temps, écosser les fèves. Les plonger 1 minute dans un récipient d’eau bouillante. Les égoutter et les peler.

Emincer finement les oignons en ne gardant que les parties blanches et vert pâle.

Dans un saladier, fouetter les oeufs, le lait, la faisselle, un peu de sel et de poivre. ajouter les fèves pelées et les oignons émincés.


Préchauffer le four th, 180°C.
Beurrer et fariner un plat à tarte. Etaler au rouleau la pâte réservée. En garnir le moule. Badigeonner avec la moutarde.

Verser dessus la garniture préparée.

Enfourner pour 45 minutes.

Share Button

SOUPE FROIDE DE TOMATE AU CUMIN ET AUX HERBES et BOUCHÉES THON TOMATE

Un petit souvenir de l’année dernière, de mon ancien site pas encore totalement rapatrié. Avec ce temps chaud, très chaud, ce petit rappel tombe à pic !

Donc ici zoom sur les tomates, les fruits de l’été, un détour par le placard pour récupérer le moulin à légume, instrument injustement oublié, une texture où l’on retrouve de petits morceaux tendres, et un goût que vous relèverez à convenance de cumin. Moi j’adore, j’ai forcé sur cet épice … goûtez et ajustez comme vous aimez.

Les petits cannelés aux tomates viennent d’une recette empruntée à Na,  ils accompagnent à merveille cette soupe froide.

Donc deux recettes pour un seul billet aujourd’hui, vous êtes gâtés ! ;)

 

SOUPE FROIDE DE TOMATE AU CUMIN ET AUX HERBES

Imprimer cette recette

 

Nombre De Personnes : 8

Préparation : 20 minutes / Cuisson : 15 min

Difficulté :  Facile

Matériel spécifique : moulin à légumes, cocotte minute.

 

INGRÉDIENTS

• 3 boîtes de tomates concassées (3 x 400 g) • 1 grosse pomme de terre • 1 gros oignon • 2 gousses d’ail • 300 g d’eau bouillante + 1 cube • sel, poivre • 1 càc d’origan ciselé, 1 càs de thym, 1 càs de persil ciselé • 2 càs de sucre  • 1/2 càc de cumin

 

RÉALISATION

Peler l’oignon et l’émincer. Peler l’ail et le dégermer. Peler la pomme de terre, la couper en gros cubesFaire revenir l’oignon dans un peu d’huile d’olive dans une cocotte.

Lorsqu’il est translucide, ajouter la pomme de terre, laisser cuire en remuant, puis verser les tomates en boîte. Ajouter l’ail pressé.

Porter doucement à ébullition, ajouter l’eau bouillante dans laquelle on aura dilué le cube, puis les herbes ciselées, le sucre, un peu de sel et de poivre. Bien mélanger.

Fermer la cocotte et laisser monter en pression.  Laisser cuire 10 minutes après la montée en pression, puis éteindre et laisser tiédir. Ouvrir la cocotte, rajouter le cumin, mélanger.  Passer au moulin à légumes. Ne pas garder la partie semi-solide qui restera dans votre moulin (ce sont les pots de tomates restantes, un peu indigestes ou dures).

Préférez ce moulinage à celui du mixeur plongeant, la texture de la soupe en sera vraiment plus agréable. Servir à peine tiède, ou mieux froid (à température ambiante).

 

BOUCHÉES THON TOMATE

Imprimer cette recette

 

Nombre De Bouchées : 25

Préparation : 5 minutes / Cuisson : 20 min

Difficulté :  Très Facile

Matériel spécifique : moules à mini-cannelés en silicone

 

 INGRÉDIENTS

• 1 boite de thon (190 g égoutté)   • 70 g de concentré de tomate • 125 g de ricotta   • 100 g d’emmental râpé • 1 petit oignon

 

RÉALISATION

Peler et hacher finement l’oignon. allumer le four th6, 180°C.
Mélanger tous les ingrédients. Répartir dans des empreintes de petite taille d’un moule en silicone. Enfourner pour 15 à 20 minutes (le dessus doit commencer à griller).
Laisser refroidir avant de démouler.

 

Share Button